Cette semaine nous allons attaquer le Plan Directeur de Production (PDP) aussi appelé outre atlantique MPS (Manufacturing Planning and Scheduling).

I°) Le PDP en quelques lignes….

pdp3

pdp2

Le PDP se base sur les informations transmises à l’issue de la validation du Plan Industriel et Commercial (PIC) ainsi que sur les commandes fermes ou ordres de recomplètement .

. Cette troisième étape a pour objectif de planifier les lancements en production par produit finis (et non plus par famille de produit).

Le PDP va travailler sur la base d’un cadencement à la semaine (cet horizon de cadencement est appelé en jargon de logisticien « Time Bucket » qui peut s’assimiler à : « Période« ). De ce fait, le PDP sera dans la majorité des cas revue toutes les semaines voir plusieurs fois par semaine.

pdp2

(ci dessus un exemple de ce que peut donner un PDP sous Excel)

L’horizon global de planification que lequel évolue le PDP est quand à lui égal au « Cumulative Lead Time » (« Cumulative Lead Time » = Procurement Lead Time + Manufacturing Lead Time + Distribution Lead Time).

II°) Le contrôle de la capacité au niveau du PDP

Comme nous l’avons vu pour les précédentes étapes de planification, le PDP est suivi d’un contrôle de la capacité appelé « analyse des ressources par goulot » ( ou RCCP : Rough Cut Capacity Planning). Nous allons lors de cette étape vérifier que les ressources nécessaires à la réalisation du plan directeur de production sont disponibles (main d’oeuvre, taux d’utilisation des équipements, taux d’utilisation des goulets …).

III°) Pour finir….

Pour résumer, un Plan Directeur de Production suivra trois phases:

  1. Création du PDP prévisionnel
  2. Comparaison du PDP avec la capacité réelle
  3. Gestion des priorités et ajustement du PDP en fonction de la capacité

Incoming search terms:

  • content
  • niveaux de planification
  • pdp mrp
  • quels sont les points essrntiels dans un plan directeur de projet ?