Logistique pour tous.fr

La connaissance à portée de clic !

Quantité économique de commande ? Demandez à Wilson !

Comment savoir si la quantité de produit que j’achète à mon fournisseur me permet d’équilibrer mon coût de stockage et mes frais liés à la passation de commande ? Aujourd’hui, nous allons répondre à cette question en abordant la formule de Wilson aussi connue sous le nom de quantité économique de commande.

Nous passerons en revue les critères permettant d’appliquer cette méthode, les raisons de l’utiliser ainsi que son fonctionnement.

Nota Bene: La formule de Wilson à vue le jour grâce aux travaux de F.W.Harris en et de R.H. Wilson. Pour plus d’informations

http://userhome.brooklyn.cuny.edu/irudowsky/CIS10.31/articles/EOQModel.pdf

2°) Introduction au fonctionnement

La QEC est, comme je le disais plus haut, une méthode visant à optimiser le coût de gestion de stock en trouvant un juste milieu entre les frais de gestion du stock et les frais de passation de commande.

Ce calcul se réalise grâce à 4 données majeures:

  • Le coût de passation de commande (CL):
  • La consommation totale sur la période (N)
  • Le prix unitaire d’achat de la matière (PU)
  • Le taux de possession de stock (Tx)

La quantité économique de commande se calculera donc de la manière suivante:

Formule de la QEC

Formule de la QEC

1°) Quand et pourquoi utiliser la QEC ?

La quantité économique pourrait être perçue à première vue comme LA réponse aux questions d’optimisations des approvisionnements.

Pour avoir utilisé cette formule dans le cadre professionnel, je dirais que la QEC va avant tout servir à donner un ordre d’idée sur la quantité optimum à commander et donc pas nécessairement vous donner brut ce que vous devez appliquer.

Pourquoi ? Et bien tout simplement par ce que vous avez d’autres critères qui ne sont pas pris en compte par le modèle comme:la taille de lot du fournisseur, le risque d’obsolescence, la capacité de stockage que vous avez à disposition (et bien d ‘autres).

De plus, les fluctuations du marché vont que vos ventes et donc votre production ne sera jamais la même d’un mois à l’autre.  Vous n’aurez donc jamais une demande linéaire et connue à l’avance pour savoir quelle quantité commander (se baser sur N-1 créera un risque non négligeable).

Cette méthode est donc de mon point de vue un indicateur de gestion mais aucunement une solution miracle.

Incoming search terms:

  • qte economique

4 Comments

  1. bonjour les spécialistes je sollicite votre aide concernant un cas un peu spécial
    la compagnie  » taxiRapide » utilise 900000 litres d’essences par année à un taux constant. cela coute 40 euros pour passer la commande à un camion-citerne de livraison de l’essence, les couts de stockage s’élèvent à 0.015 euros par litre par mois. a) quelle quantité économique d’essence devrait être achetée à chaque commande ? b) quelle est la pénalité si le réservoir de la compagnie ne peut contenir que 8000litres limitant les commandes de la compagnie à un maximum de 7500 litres ?

    • Vincent Criton

      5 septembre 2016 at 11 h 53 min

      Bonjour,

      Avez vous plus d’informations sur les stocks ? La rotation par exemple ? Le nombre de commande par an ?

      Cdt,

  2. Bonjour,
    Tout d abord merci pour votre article. Je veux être sur d’avoir bien saisi la notion de Qe.
    Si un fournisseur commande 4000 unités par mois, et que le calcul de son Qe est égal à 600 par exemple. Cela signifie donc que la commande n est pas du tout optimisée et qu il y a un risque de surstock ?
    Merci de d’avance et bonne continuation.

    • Vincent Criton

      21 novembre 2016 at 23 h 03 min

      Bonsoir Aymeric,

      Dans votre cas, cela signifie qu’en dessous de 600 unités c’est votre coût de passation de commande qui va monter en flèche notament . En revanche, au dessus c’est votre coût de stockage / gestion qui va grimper. Vous avez donc bien compris le principe.

      Cdt,

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*