Il fait beau et chaud depuis deux jours. Un pic de température que nous n’aurions pas forcément pensé possible en regardant les températures de l’année dernière à cette même période.  Cependant les prévisionnistes avaient vu juste… des pics de températures importants étaient prévus depuis une dizaine de jours.

météoLa météo a de multiples impacts sur notre économie et sur l’activité d’une entreprise. Elle va par exemple impacter de manière positive les ventes dans le secteur du textile ou de la grande distribution. Mais également avoir des impacts négatifs en matière de productivité en industrie car les opérateurs ne seront peut-être pas au meilleur de leur productivité avec 29 degrés dans les bâtiments…

Les conditions climatiques vont donc avoir un impact financier extrêmement important sur le CA d’une entreprise, sur ces stocks ou encore sur sa consommation énergétique. On appelle les entreprises subissant de plein fouet les conséquences de la météo des entreprises « météo-sensibles ».  Il convient donc dans certains secteurs d’intégrer les variables météorologiques dans les modèles de prévisions au même titre que les données commerciales.

Avec l’avènement du « Big data » les activités BI (Business Inteligence) sont en première ligne pour aider les entreprises à élaborer des prévisions prenant en compte des paramètres extrêmement variables et de plus en plus nombreux. La complexité de l’aspect météorologique est qu’au-delà d’une semaine, les prévisions sont des moins en moins fiables. La réponse de certains éditeurs a été de créer des outils de prévisions climatiques destinés aux entreprises (Ex :Climimpact, Metnext..).

Face à l’accentuation des variations de températures liées au réchauffement climatique… le travail des départements demand planning risque donc de se complexifier encore un peu plus.

Pour aller plus loin – un dossier très intéressant:

http://www.supplychainmagazine.fr/TOUTE-INFO/Archives/SCM056/DOSSIER-56.pdf

Incoming search terms:

  • PARAMETRE METEO