Il a quelques semaines nous évoquions le « ship from store ». Ce schéma de distribution novateur doit  sa création à la formidable croissance du e-commerce ces dernières années. Aujourd’hui je vous propose de discuter d’une autre méthode de distribution que nous avons (je pense) tous au moins une fois utilisé… le « click and collecte ».

click and collecte

Cette méthode de distribution permet à un client de réserver en ligne un article présent physiquement dans une boutique pour venir l’enlever un peu plus tard. Assez contraignante pour les enseignes qui doivent gérer en temps réel leur stock et s’assurer de bien mettre de côté les articles commandés, celle méthode permet au client de gagner du temps, d’assurer la disponibilité de l’article et d’économiser les frais de transport.

Du point de vue d’une entreprise le « click and collecte » est un moyen de jouer la carte d’une stratégie multi-canal. Ainsi via des achats online vous contribuez à maintenir une central-embassy-498560_1280fréquentation magasin satisfaisante. Ce passage par la case magasin peut même être un levier de croissance supplémentaire (le client passant par le magasin il est susceptible de voir un article qui lui plait et de l’acquérir en plus de l’enlèvement de sa commande).

Si nous regardons maintenant la France où en sommes-nous ? D’après la FEVAD plus de 70 % des enseignes proposeraient du « click and collecte » à leurs clients.  De plus, selon une étude réalisée en 2015 par NextContent plus d’un acheteur sur deux utilise ce mode de livraison.

Que nous réserve 2016 ? C’est une bonne question… en attendant je vous propose de lire cet article.

Incoming search terms:

  • logistique click\n collect