Logistique pour tous.fr

La connaissance à portée de clic !

Les évolutions de la logistique

Comme vous avez pu le découvrir ou redécouvrir en lisant mon article précédent sur l’histoire de la logistique, celle-ci à un héritage militaire important.

Les recherches menées pendant la 2ème guerre mondiale servirent de point de départ à toutes les évolutions qui suivirent. Je vais vous décrire successivement les différentes phases qu’a connues la logistique en expliquant au mieux les raisons de ses évolutions.

I°) La logistique de service ou logistique séparée (1950 à 1975)

Durant cette période l’économie est en pleine expansion. La demande des consommateurs y est très forte et les entreprises cherchent avant tout à produire les plus grandes quantités possibles pour satisfaire un marché majoritairement national. La concurrence étant très faible du fait de la demande, les producteurs ne se soucient pas du raccourcissement de leurs délais. Ils se contentent de pousser leur production vers le marché car, ils savent qu’elle sera vendue.

Le fonctionnement des entreprises est encore très influencé par le Taylorisme et on y retrouve une fragmentation des tâches par « métiers » (conception, production, distribution etc…).

Du fait de la séparation des tâches chaque service va essayer de réduire ses coûts sans se soucier de l’impact que son action aura sur les autres entités de l’entreprise. Il en résultera une multitude d’optimisations locales qui n’auront pas autant d’effets qu’une optimisation globale bien coordonnée.

II°) La Logistique fonction ou Logistique Intégrée (de 1975 à 1990)

Les années 70 sont le début d’une stabilisation de l’économie  et nous nous retrouvons face à un marché qui a les caractéristiques suivantes :

  • Demande = Offre
  • Prévisions de ventes relativement fiables
  • Les priorités du producteur sont: la qualité et la flexibilité
  • Durée de vie du produit: moyenne
  • Choix du client : diversifié
  • Domaine du marché: continentale
  • « Le client est Roi »
  • Philosophie managériale: 0 stocks et 0 défauts
Les paramètres économiques créent une situation ou la concurrence va s’accroître. La lente saturation du marché fait que le client devient plus regardant sur la qualité des produits dont il a besoin.  Ainsi les entreprises vont commencer à se pencher plus sérieusement sur les deux aspects énoncés ci-avant: la qualité et la flexibilité.
L’entreprise va donc devoir réaliser un produit de meilleur qualité , dans des quantités plus petites et plus diversifiées (du fait de l’augmentation de la diversité de l’offre) tout en ayant une situation économiquement viable.
Cette problématique va forcer les entreprises à mener une réflexion plus approfondie pour continuer à générer le même niveau de profit. Ainsi va voir le jour des concepts comme le F.M.S (Flexible Manufacturing System) , la TQM (Total Quality Mannagement) ou encore  le juste à temps (J.A.T) ).
Parallèlement, des outils mathématiques vont être développés afin de réduire les coûts logistiques (exemple : détermination des quantités à produire avec l’outil MRP ).

De plus, la considération de la logistique va évoluer elle aussi. L’informatisation de l’entreprise et l’arrivée des premiers ERP (Enterprise Resource Planning) va permettre un début de décloisonnement ainsi qu’une lente prise de conscience du rôle transversal de la fonction logistique.

La prise de conscience de l’importance de la logistique va se traduire par un regroupement des opérations en : « Logistique Amont » et « Logistique Aval ». Cette modification de l’organisation oriente la fonction logistique vers un rôle plus tactique en raisonnant en flux d’entrée et flux de sortie.

Enfin, les années 80 marquent le début de l’évolution de la considération des fournisseurs et clients. On commence à entendre parler de « partenariats » avec ceux-ci et les notions de SRM (Supplier Relationship Mannagement) et CRM (Customer Relationship Mannagement) font leur apparition.

 III°) La Logistique Processus  ou Logistique coopéré (à partir des années 90)

A partir des années 90, la logistique va connaitre une importante évolution.

La situation concurrentielle est de plus en plus forte du fait de la baisse de la demande. Le comportement des consommateurs est très incertain et l’entreprise se voit obligée de toujours plus personnaliser son offre.

Le marché lui est désormais mondial. Il regorge d’une multitude de produits plus ou moins différents et a des prix toujours plus attractifs.

L’objectif des producteurs est donc:

  • de trouver de nouveaux marchés
  • de fournir un produit d’une qualité toujours supérieure
  • de réduire au maximum ses coûts
  • de coller à la demande des clients en s’assurant d’avoir un temps de réponse le plus court possible (volatilité importante du consommateur).
Pour réussir à remplir ses objectifs les entreprises vont devoir aller au-delà de la simple relation « marchande » et ainsi créer de réels partenariats avec les fournisseurs, clients et même concurrents (exemple: partenariat entre Peugeot et General Motors).
Ainsi les démarches SRM (Supplier Relationship Mannagement) et CRM (Customer Relationship Mannagement) dont nous avons commencé à voir l’apparition dans les années 80 va séduire de nouvelles entreprises.
Ces coopérations vont participer à l’émergence d’ERP dit « communiquant » (ERP traitant à la fois des données internes et externes afin de mieux gérer les processus) et de l’EDI (Echange de Données Informatisées). Ces outils et partenariats vont changer la donne en terme de concurrence. Là où avant nous avions une concurrence entre les producteurs aujourd’hui nous avons une concurrence entre les chaines logistiques du fait des alliances entre les acteurs.

Face à ces évolutions , le rôle de la logistique dans l’entreprise revêt un caractère stratégique. En effet , la chaîne logistique de par sa transversalité va jouer un rôle de « colonne vertébrale » au sein de l’entreprise.  Elle va obliger les acteurs la coordonnant à avoir une vision toujours plus globale et à s’appuyer sur l’ensemble des maillons de cette chaîne pour pouvoir avancer.

 

 

(Note au lecteur: L’ensemble des termes en gras va faire l’objet d’articles spécifiques)

 

Incoming search terms:

  • la chaîne logistique des années 90
  • la logistique séparée
  • les annees 90 et l\apparition de la logistique
  • logistique coopérée

1 Comment

  1. merci bcp pour l’article c’est intéressant

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*