Aujourd’hui de plus en plus nous sommes dans des schémas complexes... les organisations supply chain regroupent un nombre d’acteurs important et rendent donc toute maîtrise des flux beaucoup moins aisée.

Il est important de rappeler également que la raison d’être d’une entreprise est de répondre au besoin d’un client et ce de manière rentable. Pour tendre vers cet objectif, il est nécessaire de mettre en place des indicateurs clés aussi appelés KPI’s (Key Performance Indicators).

Nous allons dans cet article aborder les 4 aspects clés à surveiller tout au long d’une supply chain.

1°) Tu veilleras à la satisfaction des demandes clients

ecology « Un client mécontent, c’est dix clients de perdu », peut-être avez-vous déjà entendu cet adage malheureusement bien vrai… vos clients sont vos premiers ambassadeurs car ils parlent autour d’eux. Ainsi une mauvaise prestation ou un retard risque de vite arriver aux oreilles de collègues ou amis !

Surveiller le taux de satisfaction de leur demande est donc un point extrêmement important. Cependant avoir un indicateur juste pour le plaisir d’en avoir un ne vous servira à rien. Vous devez également mobiliser les ressources pour identifier la cause de cette non satisfaction et mettre en place des plans d’action pour solutionner sur le long terme ces dysfonctionnements.

2°) Tu surveilleras tes coûts

réduire les couts

Nous le disions au début, une entreprise doit être rentable. Bien que levier stratégique pour une entreprise, une supply chain représente un coût non négligeable.

Il faut donc tenter de réduire ceux-ci sans pour autant amoindrir la qualité du service rendu. Différents aspects pourront être travaillés… les coûts d’achats, les coûts de production ou encore de distribution !

Le tout est de s’assurer que ces coûts restent cohérents par rapport au chiffre d’affaire réalisé et permettent à l’entreprise de dégager un bénéfice qu’elle pourra en partie réinvestir pour se développer et ainsi, garantir en partie sa croissance.

3°) Tu feras attention à ne pas avoir trop de stock

réduction des stocks

Le stock est sujet à de nombreuses discussions. Certains prônent le 0 stock.. alors que d’autres ne jurent que par la disponibilité produit en stock pour répondre aux demandes clients.

Ce qui est sûre c’est que votre stock est une avance de trésorerie qui, couplée avec des délais de paiement client très long peut vous compliquer la vie.

Un gros travail est donc à effectuer pour ajuster au mieux vos niveaux de stock. Il vous faudra définir correctement vos stratégies par typologie de stock, analyser régulièrement vos rotations etc…

Votre objectif sera de concilier réactivité face à la demande client et limitation de l’immobilisation financière.

4°) Tu travailleras à réduire ton Lead Time

The clock and timestamp without numbers

Plus un cycle de production est long, plus l’entreprise aura besoin de fonds pour financer son activité et l’avance de trésorerie qu’elle va réaliser en attendant de vendre son produit.

Une réduction du lead time permettra donc de réduire ce que l’on appelle en comptabilité le BFR (Besoin en Fonds de Roulement).

Le second aspect relatif à la réduction du lead time est la capacité de l’entreprise à répondre rapidement à la réponse d’un client. Plus votre lead time sera court, plus vous serez compétitif d’un point de vue délai.

Vous avez des remarques, des ajouts à faire ? Laissez un commentaire !

Incoming search terms:

  • KPI a mettre en place en system dinformation