Pixabay

Pixabay

Kitting », « pick and pack », « co-packing », « pick then pack »… les entrepôts regorgent de noms bien spécifiques servant à décrire les processus utilisés pour préparer les colis que vous commandez chaque jour sur les sites de vos marques favorites ! Ces processus peuvent de prime abord vous paraître complexes si vous vous arrêtez à leurs nom…. Pour vous prouver le contraire je vous propose d’aborder deux d’entre eux: le « kitting » et le « co-packing ».

1°) Le « kitting »

Le « kitting », comme son nom l’indique, désigne un processus ayant pour but de regrouper en « kit » des articles stockés ou approvisionnés séparément afin de’obtenir en fin de préparation un seul article (commercialement parlant).

L’intérêt de cette pratique réside dans le fait que vous allez pouvoir limiter les stocks intermédiaires en ne vous focalisant que sur du stockage d’articles « bruts »(ces articles sont aussi appelés SKU).  Cela permet de simplifier grandement votre fonctionnement et de pratiquer une sorte de différentiation retardée en entrepôt.

Prenons un exemple !

L’entreprise Kitloutool vend du matériel de bricolage auprès d’entreprises du secteur du « B to B ». Elle stocke donc des tournes-vises, des boîtes en plastiques vides, des marteaux, des boites de clous et des clés à molette. Dans les articles qui sont commercialisés nous retrouvons l’ensemble de ses articles vendus de manière unitaire et deux  « kits ». Le premier est composé d’un marteau et d’une boîte de clous alors que le second se compose de l’ensemble des outils directement rangés dans la boîte en plastique vide (que nous appellerons lot 1).

Ainsi, lorsqu’un lot 1 est vendu par internet, l’opérateur ira au picking chercher un à un l’ensemble des éléments grâce au WMS qui lui organisera sa ramasse de la manière la plus optimisée possible. Sur le bon de livraison, l’opérateur aura l’information qu’il s’agit d’un « kit» à préparer. Il réalisera alors l’opération de « kitting » avant d’emballer et expédier la commande du client.

2°) Le « co-packing »

Le « co-packing » lui désigne le fait de regrouper des articles stockés eux aussi séparément dans le but de réaliser un lot destiné à être vendu en l’état. Le « co-packing » est par exemple une opération réalisée par une marque de jouet où l’enseigne va faire préparer le jouet ainsi que les piles nécessaires à son bon fonctionnent.

En fait ce fonctionnement se retrouve dans les processus liés à la préparation d’opérations promotionnelles.

Incoming search terms:

  • logistique kitting