Logistique pour tous.fr

La connaissance à portée de clic !

La préparation de commandes en voice picking !!

voice pickingQu’est-ce que le « voice picking » ? Depuis que le e-commerce est arrivé nous parlons d’entrepôts logistiques, de colis, de préparation de commandes…. Précédemment nous présentions justement le rôle de cette étape clé et nous disions qu’il existait différentes méthodes pour préparer les commandes des clients. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir ensemble la préparation en « voice picking ». Prêt ?! Alors allons-y !!

Quand l’homme parle avec la machine

Le principe du voice picking est relativement simple. Il consiste à équiper un opérateur d’un casque avec micro relié à son terminal radiofréquence (en filaire ou wifi). Ce terminal sera lui mis dans un holster afin de permettre à l’opérateur d’avoir ses deux mains libres.  Notre opérateur est donc connecté à son terminal avec un casque sur les oreilles.

A peine connecté avec son identifiant le système lui indique par l’intermédiaire du casque qu’une mission de prélèvement est disponible. S’il veut la prendre en charge il doit répondre par un terme bien précis que reconnaîtra la solution (ces termes font partie d’un lexique que l’opérateur devra mémoriser car il les réutilisera régulièrement).

Après s’être exécuté, le système indique « allée 4 emplacement 22 et prendre une unité ». L’opérateur va donc se rendre à l’emplacement et confirmer ou non le prélèvement de l’article indiqué. Il répétera l’opération à chaque emplacement composant son chemin de prélèvement en se laissant guider par la machine.

Tout comme pour les autres systèmes de prélèvement, le voice picking est bien souvent interfacé avec le WMS.

Le « voice picking », avantages et inconvénients !

Vu par les directions comme un levier pour améliorer les performances d’un entrepôt et, par certains CHST comme un équipement contribuant à de nombreux maux des opérateurs, le voice picking reste un système novateur performant.

Commençons par l’aspect santé et vie au travail. Les retours d’expériences montrent en effet que le fait de parler à une intelligence artificielle toute la journée est source d’une fatigue accrue et d’un risque d’isolement des opérateurs. De plus le réglage du son, s’il est mal fait, peut à la longue endommager l’audition de l’opérateur. Il y a donc une certaine organisation et formation à mettre en place  dans le (instaurer des pauses plus régulières, bloquer le niveau maximum de son, sensibiliser les équipes à l’usage de ce genre de technologies…).

Ensuite si nous regardons l’usage de la solution, il a été constaté des problématiques de reconnaissance vocale liées aux origines ethniques de collaborateurs. En effet, il se trouve que des entrepôts en région parisienne où en province ce sont retrouvés avec des solutions ne reconnaissant pas les réponses d’opérateurs ayant un accent marqué. A ce jour, des progrès ont été réalisés mais ce genre de problématiques reste néanmoins courant. C’est donc un point à prendre en considération avant un déploiement.

Enfin, côté performance qu’est-ce que ca donne ? Les retours d’expérience montrent que l’usage de voice picking à un impact positif sur:

  • la qualité de la préparation de commande
  • la tenue de stock (moins d’erreurs de picking)
  • la productivité (avec deux mains libres l‘opérateur est plus rapide)

 

1 Comment

  1. pour les risques du « voice picking », voir : La prévention des risques dans les centres de distribution : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=444

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*