Lors d’une discussion avec un collègue ou dans le cadre de vos études, vous avez peut-être déjà entendu parler d’un stock dit « ATP ». Cet acronyme courant est l’abréviation du terme « available to promise » traduisible en français par « disponible à la vente ». Avant d’aller plus loin dans l’explication de ce terme, il nous faut situer cette notion.

avaialble_to_promiseLa planification de l’activité d’une entreprise se découpe en différentes étapes servant chacune à définir si les ressources permettront de répondre aux prévisions de ventes et/ou commandes fermes des clients (suivant le niveau de détail et d’avancement le long de la supply chain).

Le stock ATP (available to promise)

La notion de stock « available to promise » intervient au niveau du plan directeur de production. En effet, lors de cette étape, les prévisions sont l’input servant à définir les quantités à mettre en production. Ensuite, au fil des jours / mois, les commandes fermes des clients vont tomber (réservant ainsi des quantités en stock / production).

Le stock « available to promise » sera donc le résultat de la quantité mise en production à laquellesont soustraitew toutes les commandes fermes des clients. Si vous avez par exemple 320 pièces en production et que votre portefeuille de commande pour la période est de 265 pièces, votre stock « avaialble to promise » sera de 55 articles.